TIPC

La science citoyenne basée sur le lieu en tant qu'approche participative pour la gestion des bassins versants en Malaisie

Session
Évènement passé
17 janvier 2022 15h15 (GMT)
à
17 janvier 2022 16h15 (GMT)

 

Nous sommes une équipe de chercheurs-action de l'Universiti Malaya, en Malaisie et de l'Université de Cardiff, au Royaume-Uni qui ont collaboré avec les principales parties prenantes du bassin versant de la rivière Selangor pour mettre à l'échelle un soi-disant "cœur» Approche scientifique citoyenne axée sur le lieu pour améliorer la gestion participative des bassins versants dans la région. « Heartware » se réfère ici à l'exploitation de la motivation interne et volontaire pour une collaboration à long terme et des efforts collectifs pour la conservation des bassins versants sur la base de valeurs locales partagées. La conservation de la rivière Selangor est essentielle pour la Malaisie car elle fournit 60% d'approvisionnement en eau à la capitale du pays, Kuala Lumpur. Plus précisément, cela se fait par le développement de la « Programme de science citoyenne Eco-Cœur», une approche sensible de la science citoyenne pour la surveillance participative de la qualité de l'eau. L'objectif est de co-développer le programme pour le rendre plus pertinent et politiquement viable pour les décideurs politiques, tout en le concevant pour qu'il soit suffisamment simple et attrayant pour être géré par des scientifiques citoyens. Le projet utilise une combinaison de trois méthodes participatives différentes : la science citoyenne, les méthodes basées sur le lieu et les systèmes et la recherche-action participative (RAP). Le programme est actuellement testé avec des groupes de citoyens situés dans le bassin versant de la rivière Selangor, avec les contributions des principales parties prenantes. Il s'agit d'un programme pionnier de science citoyenne axé sur le lieu et lié à l'eau dans le pays.

Réf : #11

Expérimentation pour un changement transformateur
Méthodes

Haut-parleurs

Zeeda Fatimah Mohamad
Zeeda est professeur agrégé au Département des études scientifiques et technologiques, Faculté des sciences, Université de Malaisie (UM). Elle a obtenu son BSc. en écologie de l'Universiti Malaya; MSc en gestion et politique environnementales de l'Université de Lund et doctorat en politique scientifique et technologique de l'Université du Sussex. Son intérêt de recherche est principalement de comprendre la relation entre le développement de la science, de la technologie et de l'innovation (STI) et la protection de l'environnement, en particulier dans le contexte du développement durable et des défis associés aux pays en voie d'industrialisation tardive. Zeeda a été la coordinatrice du secrétariat de l'écologisation du campus de l'UM de 2009 à 2013, la directrice fondatrice du Sustainability and Community Center de l'université et l'un des architectes de la mise en place actuelle du programme UM Campus Sustainability Living Lab. Elle est la représentante d'UM pour le Sustainable Development Solutions Network, chapitre malais depuis sa création. Cette année, elle dirige la coordination du groupe de travail de transformation de l'UM sur le programme d'écologisation des campus et est la représentante de l'université pour le réseau universitaire de l'ASEAN sur l'éducation et la culture écologiques. Dans un avenir très proche, elle dirigera le nouveau Centre de développement durable et de développement de l'UM où sa responsabilité réside dans la coordination des transitions de durabilité de l'université vers les ODD 2030.
Sara MacBride-Stewart
Le Dr Sara MacBride-Stewart est lectrice en médecine de la santé et société à la Faculté des sciences sociales de l'Université de Cardiff. Elle travaille dans le domaine de la sociologie de l'environnement, où elle s'intéresse à la recherche axée sur la co-construction et la conceptualisation de solutions sociales qui abordent les problèmes entre le monde naturel et social, dans le pays de Galles contemporain et dans le monde, à travers différents lieux et personnes (avec des projets en cours dans Nouvelle-Zélande, Malaisie et Amérique latine).
Affan Nasaruddin
Affan est le co-fondateur de Water Warriors ; un programme de laboratoire vivant à l'Universiti Malaya menant une recherche orientée vers l'action et translationnelle pour fournir des solutions de gestion de l'eau durables au campus. Ses domaines d'intérêt sont la conservation de l'eau, en particulier la restauration des rivières et des lacs, la science citoyenne, l'éducation environnementale et l'innovation durable. Il est également le directeur de programme de Sekitar Kita, une entreprise sociale liée à l'université, dérivée de Water Warriors.
Siti Norasiah Abd. Kadir
Siti Norasiah se spécialise dans la communication sur le développement durable, avec un intérêt particulier pour la façon dont les significations symboliques que les gens attribuent aux lieux peuvent être utilisées dans la communication. Elle s'intéresse également au domaine de l'interprétation et de l'éducation environnementale. Elle est directrice de programme de Sekitar Kita et chargée de projet pour Water Warriors, Universiti Malaya.
Masbudi Abdul Malek
Masbudi est un champion local et la liaison communautaire de ce projet à Kuala Selangor, en Malaisie. Il est le coordonnateur de projet pour Inspirasi Kawa, une organisation environnementale de jeunes axée sur la conservation des rivières. Il est titulaire d'un badge vert du ministère du Tourisme, des Arts et de la Culture de Malaisie, ce qui le qualifie de guide touristique agréé de la nature. Il possède également une entreprise traditionnelle au toit de chaume et est un rameur expert pour le tourisme nocturne des lucioles sur la rivière.